Espace membre

Observatoire National de la Pauvreté et de l’Exclusion Sociale

Observatoire National de la Pauvreté et de l'Exclusion Sociale

> Accueil > Thèmes > PAUVRETE : Conditions de vie, Mesure de la pauvreté, Politiques publiques, Populations > POPULATIONS : Enfants et jeunes (dont issus de l’aide sociale à l’enfance), Personnes handicapées, Familles, Femmes, Personnes sans-domicile, "Publics invisibles", Migrants et gens du voyage, Retraités et personnes âgées > Enfants et jeunes > Les enfants de foyers allocataires à bas revenus en Île-de-France

Les enfants de foyers allocataires à bas revenus en Île-de-France

Imprimer cette page

[17 juin 2014]

De 2009 à 2013, en Île-de-France, le taux de pauvreté des enfants a progressé de manière constante et soutenue en relation étroite avec la dégradation de l’environnement socio-économique. Fin décembre 2013, près de 645 000 enfants franciliens à charge de moins de 18 ans vivent au sein de foyers allocataires à bas revenus, c’est-à-dire disposant de moins de 1 021 euros mensuels par unité de consommation, soit près de 67 500 enfants de plus qu’en 2009. A travers l’analyse statistique et territoriale circonscrite à l’échelle de l’Île-de-France, l’étude, réalisée par les Caf de la région francilienne (Ctrad) à partir des données les plus récentes, s’intéresse à rendre compte de l’évolution de la pauvreté infantile sur la période 2009-2013 et à caractériser l’environnement familial dans lequel évoluent ces jeunes. Les enfants pauvres vivent dans des foyers allocataires moins bien insérés sur le marché du travail et sont plus souvent déscolarisés que les autres enfants.

Lire l’étude

Mentions légales  ¦  Fil RSS  ¦  Plan du site  ¦  Twitter