Espace membre

Observatoire National de la Pauvreté et de l’Exclusion Sociale

> Accueil > Thèmes > DROITS FONDAMENTAUX : Education, Emploi, Logement, Santé, Non-recours, Inégalités > Logement > L’état du mal-logement en France 2018 – 23e rapport annuel de la Fondation Abbé Pierre

L’état du mal-logement en France 2018 – 23e rapport annuel de la Fondation Abbé Pierre

Imprimer cette page

[2 février 2018]

La Fondation Abbé Pierre a fait paraître le 30 janvier 2018 une 23e édition de son rapport annuel L’état du mal-logement en France.

D’après les observations de la Fondation, si le marché de l’immobilier affiche une bonne santé générale, 4 millions de personnes restent mal logées ou privées de domicile, tandis que 12 millions voient leur situation fragilisée par la crise du logement.

Au total, près de 15 millions de personnes sont touchées, à un titre ou à un autre, par la crise du logement.

En parallèle, si la qualité moyenne des logements continue de s’améliorer, la hausse des prix creuse les inégalités résidentielles et bouche l’horizon des ménages des couches populaires.

Un chapitre entier du rapport est consacré à l’une des formes de mal-logement les plus difficiles à vivre, dont la recrudescence observée ces dernières années inquiète la Fondation : le surpeuplement.
8,6 millions de personnes sont touchées par le surpeuplement en 2013, dont 934 000 en surpeuplement « accentué ».

L’autre grand chapitre du rapport se penche sur l’état d’avancement du plan quinquennal « Logement d’abord », annoncé par le chef de l’État pour lutter contre le « sans-abrisme » : d’après la Fondation, si les discours en faveur du « Logement d’abord » vont dans la bonne direction, les actes observés durant les six mois précédant la sortie du rapport suscitent quant à eux de profondes inquiétudes.

Consulter le 23e rapport L’état du mal-logement en France et le dossier de synthèse sur le site de la Fondation Abbé Pierre

Mentions légales  ¦   ¦  Plan du site  ¦