Espace membre

Observatoire National de la Pauvreté et de l’Exclusion Sociale

> Accueil > Thèmes > DROITS FONDAMENTAUX : Education, Emploi, Logement, Santé, Non-recours, Inégalités > Santé > IRDES/DREES – La complémentaire santé en 2014 : 5 % de non-couverts et 12 % parmi les 20 % les plus pauvres

IRDES/DREES – La complémentaire santé en 2014 : 5 % de non-couverts et 12 % parmi les 20 % les plus pauvres

Imprimer cette page

[2 février 2018]

L’étude Questions d’économie de la santé n°229 de l’Irdes, produite en collaboration avec la Drees et parue le 29 janvier 2018, fournit des chiffres sur les taux de couverture complémentaire santé en France pour l’année 2014.

En 2012 et 2014, près de 5 % des personnes ne bénéficient d’aucune couverture complémentaire santé. Ce taux atteint 12 % pour les 20 % les plus pauvres. Malgré l’existence de dispositifs d’aide pour les plus précaires, l’absence de couverture complémentaire reste souvent liée au revenu. Elle est plus fréquente chez les chômeurs, les inactifs en âge de travailler et les jeunes adultes.

Parmi les salariés du secteur privé, près de sept sur dix bénéficient d’une complémentaire santé par le biais de leur employeur. Certaines catégories de salariés, les personnes en Contrat à durée déterminée (CDD), les employés de commerce et les ouvriers non qualifiés sont nettement moins souvent couverts par ce biais. Ayant des taux de couverture élevés, les indépendants, les fonctionnaires et les retraités sont, eux, très majoritairement couverts par des contrats individuels et se déclarent moins souvent bien couverts pour leurs soins que les salariés du secteur privé titulaires d’un contrat collectif.

Consulter l’étude de Marc Perronnin (Irdes), produite avec la collaboration d’Alexis Louvel (Drees), sur le site de l’Irdes

Mentions légales  ¦   ¦  Plan du site  ¦