Espace membre

Observatoire National de la Pauvreté et de l’Exclusion Sociale

> Accueil > Thèmes > DROITS FONDAMENTAUX : Education, Emploi, Logement, Santé, Non-recours, Inégalités > Logement > Logement : Près d’1/4 des ménages vit dans un logement présentant au moins un défaut de qualité

Logement : Près d’1/4 des ménages vit dans un logement présentant au moins un défaut de qualité

Imprimer cette page

[23 mai 2018] Dans sa publication Études et résultats n°1063, réalisée en collaboration avec l’ONPES, la Drees et l’Observatoire apportent un éclairage sur la qualité des logements des Français.

D’après les auteurs, en 2013, en France métropolitaine, 23,5% des ménages vivent dans un logement avec au moins un défaut de qualité, et 6,0% avec au moins deux défauts. Ils sont 1,8% à habiter dans un logement comportant au moins trois défauts de qualité.

L’étude retient 16 critères de défaut des logements, dont elle examine la répartition et l’intensité. Ces critères ont été définis à partir du décret sur le logement décent du 30 janvier 2002 (loi SRU) et de l’enquête Logement de l’Insee.

Les défauts les plus souvent cités (16%) correspondent à une installation dégradée ou insuffisante : installation de chauffage insuffisante, problèmes d’évacuation des eaux, remontées d’odeur fréquentes, etc. Viennent ensuite les défauts provenant du bâti (8%) : inondations ou infiltrations d’eau dues à un problème d’étanchéité ou d’isolation le plus souvent.

Les locataires, les ménages vivant dans les grandes villes, les ménages jeunes et les familles monoparentales sont plus confrontés aux défauts de qualité de leur logement que la moyenne. Les ménages les plus modestes sont davantage concernés par le cumul des défauts.

Référence : Opale Echegu (ONPES), Mathieu Calvo et Lucile Richet-Mastain (DREES), 2018, « Près d’un ménage sur quatre vit dans un logement présentant au moins un défaut de qualité », Études et Résultats, n°1063, Drees, mai.

P.-S.

Cette étude, à laquelle a participé l’ONPES, a permis d’alimenter son rapport 2017-2018 « Mal-logement, mal-logés »

Mentions légales  ¦   ¦  Plan du site  ¦