Espace membre

Observatoire National de la Pauvreté et de l’Exclusion Sociale

> Accueil > Thèmes > PAUVRETE : Conditions de vie, Mesure de la pauvreté, Politiques publiques, Populations > Mesure de la pauvreté

Mesure de la pauvreté

Une estimation avancée de l’INSEE du taux de pauvreté en 2018 : une hausse de 0,6 point

[17 octobre 2019] Selon la méthode d’estimation avancée basée sur la microsimulation de l’Insee}, le taux de pauvreté augmenterait de 0,6 point en 2018, pour atteindre 14,7 % de la population. Cette hausse s’expliquerait en partie par la diminution des allocations logement dans le parc HLM en 2018, les niveaux de vie n’intégrant pas la baisse de loyer équivalente. En 2018, 9,3 millions de personnes seraient ainsi en situation de pauvreté monétaire. En neutralisant l’effet de la baisse des allocations logement dans le parc social, cette hausse serait plus modérée (+ 0,2 point).
Lire l’article
Flore Cornue et Michaël Sicsic, division Études sociales, Insee

Une estimation avancée de l’INSEE du taux de pauvreté en 2018 : une hausse de 0,6 point

[17 octobre 2019] Selon la méthode d’estimation avancée basée sur la microsimulation de l’Insee, le taux de pauvreté augmenterait de 0,6 point en 2018, pour atteindre 14,7 % de la population. Cette hausse s’expliquerait en partie par la diminution des allocations logement dans le parc HLM en 2018, les niveaux de vie n’intégrant pas la baisse de loyer équivalente. En 2018, 9,3 millions de personnes seraient ainsi en situation de pauvreté monétaire. En neutralisant l’effet de la baisse des allocations logement dans le parc social, cette hausse serait plus modérée (+ 0,2 point).
Lire la suite

En 2017, le taux de pauvreté observé est de 14,1 %, l’intensité de la pauvreté est stable selon l’INSEE

[10 septembre 2019] En 2017, 8,9 millions de personnes vivent au-dessous du seuil de pauvreté monétaire selon l’INSEE. Ce seuil officiel est fixé par convention à 60 % du niveau de vie médian de la population, et s’élève en 2017 à 1 041 euros par mois. Le taux de pauvreté varie peu depuis 4 ans : il s’établit à 14,1 % de la population en 2017. L’intensité de la pauvreté est quasi stable, à 19,6 %. La situation vis-à-vis de la pauvreté reste très liée au statut d’activité. En 2017, 37,6 % des chômeurs sont en situation de pauvreté, contre 7,1 % des salariés ; cet écart se réduit légèrement.
Lire l’article
Julien Blasco et Jorick Guillaneuf, division Revenus et patrimoine des ménages, Insee

ATD Quart monde publie son rapport sur les dimensions cachées de la pauvreté

[24 mai 2019] Le 10 mai 2019, ATD Quart Monde a publié les résultats de la recherche internationale participative « Les dimensions cachées de pauvreté » menée dans 6 pays, en collaboration avec l’Université d’Oxford. Au terme de trois années de travail, neuf dimensions interdépendantes et communes à tous les pays ont été définies.
Lire la suite

Effets redistributifs de variation de certains transferts socio-fiscaux sur le niveau de vie et les inégalités

[2 avril 2019] Une étude de l’Insee évalue les effets sur le niveau de vie des ménages et les inégalités de plusieurs variations fictives de prestations sociales et prélèvements directs.
Ainsi, une hausse de 5 % du montant forfaitaire du RSA diminuerait le taux de pauvreté de 0,2 point et l’intensité de la pauvreté de 0,8 point. Un accroissement de 5 % de la base mensuelle de calcul des allocations familiales augmenterait le niveau de vie moyen des bénéficiaires de prestations familiales de 0,3 %. Une hausse de 5 % du barème des aides au logement diminuerait le taux de pauvreté de 0,2 point. Enfin, une progression de 5 % des tranches de l’impôt sur le revenu exonérerait un million de ménages mais augmenterait légèrement les inégalités.
Lire la suite

Tendance à la baisse pour la proportion de personnes menacées de pauvreté ou d’exclusion sociale dans l’Union européenne

[22 novembre 2018] Eurostat a récemment publié une étude sur la proportion de personnes menacées de pauvreté ou d’exclusion sociale au sein de l’Union européenne. Le communiqué de presse indique que cette proportion aurait tendance à baisser dans l’Union européenne, mais qu’environ 113 millions de personnes vivent encore dans cette situation.
Lire la suite

Enquête de l’OCDE : Les enfants pauvres dans les pays riches : pourquoi nous avons besoin d’une action politique

[9 novembre 2018] Aujourd’hui, les enfants sont souvent face à de plus grands risques de pauvreté que d’autres groupes de population. En moyenne, près d’un enfant sur sept vit dans la pauvreté dans les pays de l’OCDE.
Ce dossier offre des éléments de réponses en indiquant qu’une réduction significative de la pauvreté infantile est possible à travers une meilleure couverture et ciblage des allocations alloués aux enfants pauvres. D’autres recommandations apparaissent : garantir un travail qui paie aux deux parents, et d’assurer que les systèmes de taxes/allocations offrent une forte incitation au travail aux premiers et seconds soutiens financiers de la famille afin d’encourager l’emploi des parents et protéger durablement les enfants contre la pauvreté ; puis celle d’améliorer l’accès à un mode de garde journalier abordable après le congé parental est pour que les parents à faibles revenus puissent se maintenir dans l’emploi, et continuer de travailler à temps plein.
Lire la suite

Près d’un quart de la population européenne est toujours en risque de pauvreté ou d’exclusion sociale en 2016

[9 novembre 2018] En 2016, selon ce numéro d’Études et Résultats de la DREES, 118 millions de personnes sont en situation de pauvreté ou d’exclusion sociale dans l’Union Européenne (UE-28), soit 23,5 % de la population. L’Union européenne à 27 (hors Croatie) a fixé un objectif de réduction de 20 millions du nombre de personnes en situation de pauvreté ou d’exclusion sociale entre 2008 et 2018 : en 2016, pourtant, les auteurs [Maria Rhomari et Romain Roussel, DREES] observent qu’on compte 1 million de personnes pauvres ou exclues de plus par rapport à 2008.
Lire la suite

Rapport annuel du Secours Catholique-Caritas France : précarisation des seniors isolés

[8 novembre 2018] Ce jeudi 8 novembre 2018, le Secours Catholique a publié son rapport statistique annuel sur l’État de la pauvreté en France. L’ouvrage rassemble constats et analyses sur la précarité issus de l’observation sur l’ensemble du territoire national de plus de 86 000 situations. L’association a par ailleurs mené une enquête auprès de plus de 3 000 personnes afin de définir la base d’une protection sociale inclusive de tous et en particulier des plus fragiles et a aussi choisi de mettre en lumière la précarisation croissante des seniors isolés, un reflet d’une fragilisation progressive de la situation des personnes âgées.
Lire la suite

Estimation avancée du taux de pauvreté et des indicateurs d’inégalités

[25 octobre 2018] Selon une étude d’Insee Statistiques, pour l’année 2017, le taux de pauvreté monétaire serait stable à 14,0 % de la population, selon la méthode d’estimation avancée basée sur la microsimulation. Pour cette même année, les auteurs [Kevin Schmitt et Michaël Sicsic] observent que 8,8 millions de personne seraient sn situation de pauvreté monétaire.
Lire la suite

Pauvreté : pourquoi ne baisse-t-elle pas malgré la croissance ?

[25 octobre 2018]
Dans l’émission « Les décrypteurs » Jérôme Vignon, Président de l’Observatoire national de la pauvreté et de l’exclusion sociale (Onpes) et Manuel Domergue, Directeur des études de la Fondation Abbé Pierre, décryptent la situation de la pauvreté en France et répondent en direct aux internautes sur le site du figaro.fr, le 17 octobre 2018, lors de la Journée mondiale du refus de la misère.

Une commune sur six a réalisé une analyse des besoins sociaux sur son territoire

[19 septembre 2018] D’après ce numéro d’Études et Résultats de la DREES, près d’une commune sur six a déjà réalisé une analyse des besoins sociaux (ABS) sur son territoire, fin 2014. Cet exercice est moins répandu dans les petites communes que dans les grandes et les analyses des besoins sociaux réalisées en 2014 ou avant couvrent un peu plus de la moitié de la population française. Dans cette étude, Sarah Abdouni s’intéresse plus particulièrement aux modes de réalisation de ces ABS en lien notamment avec les caractéristiques des communes.
Lire la suite

Un tiers des seniors sans emploi ni retraite vivent en dessous du seuil de pauvreté

[19 septembre 2018] En 2015, 1,4 millions de personnes âgées de 53 ans à 69 ans résidant en France métropolitaine ne perçoivent ni revenu d’activité de retraite, qu’elle soit de droit direct ou de réversion. Dans ce numéro d’Études et Résultats de la DREES, les auteurs (Aurélien d’Isanto, Jérôme Hananel et Yoann Musiedlak) indiquent que le taux de pauvreté des seniors sans emploi ni retraite atteint 32% contre 7% pour les seniors en emploi ou à la retraite.
Lire la suite

Objectifs de développement durable de l’ONU : les indicateurs du Cnis pour la France

[17 juillet 2018] Dans le cadre des 17 objectifs de développement durable de l’ONU, le Conseil national de l’information statistique (Cnis) propose un tableau de bord d’une centaine d’indicateurs statistiques jugés pertinents pour la France.
L’Onpes a contribué à la réalisation de ce tableau de bord pour les objectifs relatifs à la pauvreté et aux inégalités.
Lire la suite

Insee – Les revenus et le patrimoine des ménages (Édition 2018)

[7 juin 2018] Dans la nouvelle édition de l’ouvrage Les revenus et le patrimoine des ménages, publiée le 05 juin 2018, l’Insee présente les principaux indicateurs et des analyses sur les inégalités monétaires, la pauvreté et le patrimoine des ménages.
Lire la suite

Des inégalités de niveau de vie plus marquées une fois les dépenses pré-engagées prises en compte

[28 mars 2018] Dans la publication Études & résultats de la DREES n°1055 du 28 mars 2018, les auteurs (Nathan Rémila de la DREES et Michèle Lelièvre de l’Onpes) détaillent une mesure de la pauvreté non pas fondée sur le revenu « disponible » mais sur le revenu « arbitrable » des ménages, calculé après soustraction des dépenses « pré-engagées » ou « contraintes » (loyers, charges, entre autres).
D’après les auteurs, une lecture menée du point de vue du revenu « arbitrable », également appelé « reste à vivre » ou « reste pour vivre », révèle de plus fortes inégalités de niveau de vie et permet de mieux appréhender les pressions que peuvent éprouver les ménages fragiles (« pauvres », mais pas seulement) dans la gestion de leur budget.
Lire la suite

Insee – Estimation avancée du taux de pauvreté et des indicateurs d’inégalités pour l’année 2016

[17 novembre 2017] L’Insee publie tous les ans, en septembre, le taux de pauvreté et les principaux indicateurs d’inégalités de niveau de vie relatifs à l’avant-dernière année. Depuis deux ans, l’Insee publie également à l’automne N+1 une estimation avancée pour l’année N, à l’aide d’une méthode expérimentale fondée sur la microsimulation.
D’après les résultats obtenus pour l’année 2016, publiés le 17 octobre 2017, le taux de pauvreté et les inégalités diminueraient légèrement en 2016, notamment du fait des mesures socio-fiscales mises en œuvre au cours de l’année.
Lire la suite

Secours Catholique-Caritas France, "État de la pauvreté en France : préjugés et cohésion sociale". Rapport statistique 2017

[9 novembre 2017] Le Secours Catholique-Caritas France publie jeudi 9 novembre son rapport statistique annuel, État de la pauvreté en France.
En plus des chiffres et constats présentant l’évolution de la pauvreté dans le pays à partir des données recueillies par l’association, le rapport se propose de déconstruire les préjugés envers les personnes en précarité et d’interpeller sur le thème de la cohésion sociale.
Lire la suite

Principaux enseignements selon l’ONPES des dernières estimations des chiffres de la pauvreté monétaire publiées par l’INSEE le 12 septembre 2017

[15 septembre 2017] Suite à la publication par l’INSEE le 12 septembre 2017 des dernières estimations relatives aux niveaux de vie et aux taux de pauvreté pour l’année 2015, donnant à voir une stabilité des indicateurs globaux, l’ONPES propose un commentaire de ces données, jugeant important de les remettre dans leur contexte et de les nuancer.
La stabilité de la pauvreté en termes monétaires, notamment, interpelle l’Observatoire tant elle contraste avec l’impression d’un approfondissement de la pauvreté en termes de conditions de vie qui remonte des associations comme de l’opinion.
Lire la suite

Stabilité du taux de pauvreté – En 2015, le taux de pauvreté monétaire au seuil de 60 % du niveau de vie médian s’élève à 14,2 % de la population

[12 septembre 2017] Après deux années de baisse puis une stabilisation en 2014, le niveau de vie médian de la population en 2015 connaît une légère hausse selon l’INSEE, portée particulièrement par les plus aisés. Dans le bas de la distribution, les niveaux de vie stagnent à l’exception du premier décile dont l’augmentation compense le léger repli de l’année précédente. Les inégalités globales, mesurées par l’indice de Gini, restent stables depuis 2014. Le seuil de pauvreté monétaire, qui correspond à 60 % du niveau de vie médian de la population, s’établit à 1 015 euros mensuels. La pauvreté ainsi définie touche 14,2 % de la population, proportion stable par rapport à 2014 ; cependant, l’intensité de la pauvreté diminue.
En 2015, 37,6 % des chômeurs vivent au-dessous du seuil de pauvreté contre 6,5 % des salariés. Pour les actifs, le taux de pauvreté varie fortement selon la catégorie socioprofessionnelle : 15,3 % des ouvriers sont pauvres selon l’approche monétaire contre 3,1 % des cadres et professions intellectuelles supérieures.
Lire la suite

Estimation avancée du taux de pauvreté

[5 décembre 2016] En 2015, le taux de pauvreté monétaire augmenterait légèrement …
Pour l’année 2015, la méthode expérimentale basée sur la microsimulation indique une légère hausse du taux de pauvreté monétaire, de 0,2 point. Ainsi, le taux de pauvreté en 2015 s’élèverait à 14,3 %, après 14,1 % en 2014. Cette augmentation de la pauvreté monétaire prévue pour 2015 ferait suite à une légère hausse de 0,1 point en 2014, après deux années de baisse. Le taux de pauvreté en 2015 serait ainsi inférieur de 0,4 point à son point haut de 2011, mais supérieur d’un point par rapport au niveau d’avant la crise en 2008. Cette hausse du taux de pauvreté en 2015 proviendrait principalement de l’augmentation du nombre de chômeurs vivant au-dessous du seuil de pauvreté, elle-même liée à celle du nombre de chômeurs de longue ou très longue durée. Les données définitives seront publiées en septembre 2017.
Lire la suite

Le rapport statistique du Secours Catholique-Caritas France sur l’état de la pauvreté en France 2016

[17 novembre 2016] Le rapport statistique 2016 du Secours Catholique repose sur l’analyse de 85 179 situations distinctes parmi les 1 463 000 personnes accueillies par le Secours Catholique en 2015. Il dessine un paysage de la France des pauvretés et révèlent les disparités territoriales et les inégalités.
Lire la suite

Les inégalités et le taux de pauvreté se stabilisent en 2014

[7 septembre 2016] Après deux années de baisse, les inégalités globales, mesurées par l’indice de Gini, se stabilisent en 2014, selon l’INSEE. Depuis le début de la crise économique, les inégalités se sont un peu plus réduites en France que dans le reste de l’Union européenne à 27. Le seuil de pauvreté, qui correspond à 60 % du niveau de vie médian de la population, s’établit à 1 008 euros mensuels. La pauvreté ainsi définie touche 14,1 % de la population, proportion stable par rapport à 2013.
En 2014, 36,6 % des chômeurs vivent au-dessous du seuil de pauvreté et 35,9 % des personnes vivant dans une famille monoparentale sont pauvres en termes monétaires.
Lire la suite

Inégalités de niveaux de vie et pauvreté en 2013 - Antoine Boiron, Michel Huwer, Julie Labarthe

[20 juin 2016] En 2013, en France métropolitaine, le niveau de vie médian de la population s’élève à 20 000 euros annuels. Il s’inscrit dans une tendance à la baisse depuis 2008, ayant perdu 1,1 %.
En 2013, le seuil de pauvreté, qui correspond à 60% du niveau de vie médian de la population, s’établit à 1 000 euros mensuels. La pauvreté concerne 8,6 millions de personnes, soit 14,0 % de la population. Cette proportion diminue légèrement en 2012 et 2013 (- 0,4 puis - 0,3 point), mais, sur cinq ans, la pauvreté a augmenté de 0,7 point, en rupture avec sa tendance précédente à la baisse.
Lire l’article sur le site de l’INSEE

Enquête Revenus fiscaux et sociaux 2013 et séries longues

[29 mars 2016] L’objectif de l’enquête réalisée par l’INSEE est de mesurer le niveau de vie et la pauvreté monétaire des individus vivant dans des ménages ordinaires en France métropolitaine, déclinés selon les principaux critères sociodémographiques (catégorie socioprofessionnelle et âge des personnes composant le ménage, type de ménage, etc.).
Cette synthèse complète la publication de l’enquête 2013 des revenus fiscaux et sociaux avec l’ajout des tableaux des séries longues de 1996 à 2013.
Lire la suite

Baromètre DREES 2015

[18 février 2016] Satisfaits du système de soins, les Français plaident pour une plus grande solidarité
Les Français sont satisfaits du système de soins et de leur situation personnelle. Néanmoins, ils restent pessimistes et nourrissent inquiétudes et craintes pour leur avenir et celui de leurs proches. Pour la première fois depuis 2010, le soutien à l’universalité des prestations sociales se renforce. C’est ce que révèle le baromètre d’opinion de la DREES réalisé par BVA.
Lire la suite

Des indicateurs précoces de pauvreté et d’inégalités pour 2014

[8 janvier 2016] Chaque année, en septembre, l’INSEE publie le niveau de vie médian des ménages, le taux de pauvreté et les principaux indicateurs d’inégalité de niveau de vie relatifs à l’avant-dernière année. Ainsi, en septembre 2015 ont été publiés ces indicateurs pour l’année 2013.
L’INSEE expérimente une méthode fondée sur la microsimulation afin de produire des indicateurs avancés en fin d’année et pour l’année 2014, la microsimulation indique une hausse du taux de pauvreté de 0,2 point, après deux années de recul. Ainsi, le taux de pauvreté en 2014 s’établirait à 14,2 %. La baisse des inégalités constatée en 2012 et 2013 ne se poursuivrait pas en 2014 : le coefficient de Gini augmenterait légèrement et le rapport interdécile resterait stable.
Lire la suite

Les niveaux de vie augmentent chez les plus modestes et diminuent chez les plus aisés

[22 septembre 2015] Les niveaux de vie en 2013
En 2013, selon l’enquête ERFS de l’INSEE, le seuil de pauvreté, qui correspond à 60 % du niveau de vie médian de la population, s’établit à 1 000 euros mensuels. La pauvreté concerne 8,6 millions de personnes, soit 14,0 % de la population. Cette proportion diminue légèrement en 2013 (–0,3 point) et l’intensité de la pauvreté baisse. En outre, les inégalités de niveaux de vie entre les plus modestes et les plus aisés se réduisent plus nettement sous l’effet d’un repli des revenus financiers.
C’est parmi les chômeurs et les adultes de moins de 30 ans que la pauvreté recule le plus.
Lire la suite
Lire le communiqué de l’ONPES

Baromètre Secours populaire 2015

[10 septembre 2015] Adultes, enfants : une peur record de la pauvreté.
Le nouveau baromètre du Secours populaire le confirme : l’évolution de la pauvreté en France suit une tendance préoccupante dans un contexte marqué par une aggravation des inégalités, l’enracinement de la précarité de la population éloignée de l’emploi, et des situations d’exclusions durables.
Lire la suite

Les phénomènes émergents de pauvreté entre 2010 et 2013

[31 mars 2015] La DREES a mené entre 2010 et 2013 une enquête tous les six mois auprès des acteurs de terrains sur les phénomènes émergents de pauvreté. Les structures interrogées, oeuvrant dans le domaine social, ont été questionnées sur l’évolution des caractéristiques de leur public habituel et sur l’émergence éventuelle de nouveaux publics.
Lire la suite

Enquête Revenus fiscaux et sociaux 2012 et séries longues

[19 février 2015] En 2012, en France métropolitaine, le niveau de vie médian de la population s’élève à 19 740 euros annuels ; il baisse de 1,0 % en euros constants par rapport à 2011. Toute l’échelle des niveaux de vie est en recul, mais de manière plus marquée en bas et en haut de la distribution. Les 10 % des personnes les plus modestes ont un niveau de vie inférieur à 10 610 euros. Les 10 % les plus aisées disposent d’au moins 37 430 euros, soit 3,5 fois plus.
Lire le résumé

France, portrait social édition 2014

[19 novembre 2014] France, portrait social présente un état des lieux de la société française. Dans cet ouvrage transversal, l’INSEE offre un large panorama de la situation sociale de la France.
Voir le sommaire complet et l’ouvrage

"Ces pauvres que l’on ne voit plus", rapport statistique 2014 du Secours catholique

[6 novembre 2014] Comme chaque année, le Secours Catholique-Caritas France publie son rapport statistique qui rend compte de l’évolution de la pauvreté en France et de ses conséquences sur les personnes en situation de précarité.
Lire le rapport

Pauvreté monétaire

[8 septembre 2012]

Mentions légales  ¦   ¦  Plan du site  ¦