Espace membre

Observatoire National de la Pauvreté et de l’Exclusion Sociale

> Accueil > Thèmes > PAUVRETE : Conditions de vie, Mesure de la pauvreté, Politiques publiques, Populations > POPULATIONS : Enfants et jeunes (dont issus de l’aide sociale à l’enfance), Personnes handicapées, Familles, Femmes, Personnes sans-domicile, "Publics invisibles", Migrants et gens du voyage, Retraités et personnes âgées > Personnes sans-domicile > Collectif Les morts de la rue – Rapport (2017) « Dénombrer et Décrire la mortalité des personnes sans domicile décédées de 2012 à 2016 »

Collectif Les morts de la rue – Rapport (2017) « Dénombrer et Décrire la mortalité des personnes sans domicile décédées de 2012 à 2016 »

Imprimer cette page

[21 novembre 2017]

Dans son rapport « Dénombrer et Décrire la mortalité des personnes sans domicile décédées de 2012 à 2016 » publié le 26 octobre 2017, le collectif Les Morts de la Rue estime à 13 371 le nombre de décès de personnes « SDF » entre 2012 et 2016. Seulement 2369, soit 18%, ont été signalés au CMDR, dont 499 en 2016.

Les résultats de cette nouvelle étude confirment les éléments observés précédemment : les personnes « SDF » décédées sont majoritairement des hommes jeunes, qui meurent après un long parcours de rue semé de nombreuses ruptures.

Elles meurent principalement de causes externes (accident, agression, suicide), avec une nette surreprésentation des accidents et des agressions par rapport à la population générale. D’après les calculs du Collectif, vivre à la rue conduit à mourir à 49 ans en moyenne, soit près de 30 ans plus tôt que la population masculine en France.

Si les facteurs de risques de décès sont encore mal connus, Les Morts de la Rue signale que ces décès pourraient être prévenus avec un accompagnement plus continu lors des parcours de soins, des changements de structure d’hébergement et des périodes creuses comme l’été. L’accès et le maintien dans l’hébergement des personnes « SDF » pourrait être amélioré grâce à un accompagnement adapté et à une fluidification du relais entre les différentes solutions d’hébergement selon les situations des personnes.

Consulter le rapport et sa synthèse sur le site du collectif Les Morts de la Rue

Mentions légales  ¦   ¦  Plan du site  ¦